Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 

Votre élue au Sénat

Éliane ASSASSI

Sénatrice de Seine-Saint-Denis, présidente du groupe CRC
Présidente du groupe CRC

 

Le blog d'Eliane Assassi

Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

  • Dépôt de 43 mesures d'urgence pour redonner vie à notre système de santé

    À l'occasion de la journée d'action et de la manifestation du 15 octobre, l'ensemble des personnels hospitaliers, du secteur médico-social, de la psychiatrie, des maternités, administratifs comme soignant.e.s et des forces de secours, se retrouvent pour dénoncer la casse du service public de santé et l'austérité à tous les niveaux de la chaine de soins.
    Le démantèlement de l'hôpital public n'est pas une fatalité. Prenant le contre-pied de la politique d'austérité du gouvernement, @deputesPCF et (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Mettons fin à la souffrance hospitalière et répondons au plus vite aux besoins en santé de nos concitoyens

    Le 10 janvier 2018, à l'invitation des parlementaires communistes, plus de cent personnes étaient réunies pour une rencontre autour du thème « Hôpital en danger, politique à refonder ». Des dizaines et des dizaines de témoignages de souffrance terriblement poignants se sont succédé, livrés par un personnel hospitalier, qui à bout de souffle et à bout de bras, fait encore se tenir debout nos hôpitaux et EHPAD publics. Face à cette détresse, les parlementaires communistes ont décidé de transformer ce temps (...)

    - Nos propositions de lois /

  • Pour le Conseil constitutionnel, l'enseignement supérieur est une des composantes du service public de l'éducation

    Ce 11 octobre 2019, à la suite de sa saisine par des organisations syndicales et estudiantines, le Conseil constitutionnel vient de rendre une décision, qu'il qualifie d'inédite, par laquelle il considère que l'enseignement supérieur public est une des composantes du service public de l'éducation. Les Sages estiment donc qu'il doit être intégré dans le champ d'application du treizième alinéa du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 qui stipule que : « La Nation garantit l'égal accès [...] de (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Le Conseil constitutionnel retoque le gouvernement

    Ce 11 octobre, le Conseil constitutionnel a rendu sa décision suite à la saisine de plusieurs organisations syndicales d'étudiants et de salariés dans le cadre du plan « Bienvenue en France » et la multiplication par quinze des frais d'inscription pour les étudiants étrangers.
    Fait historique, les Sages ont partiellement donné raison aux requérants en rappelant le principe et l'exigence constitutionnels de gratuité de l'enseignement public. Dans le cas de l'enseignement supérieur, non obligatoire, rien (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Un débat aux dangereuses visées politiciennes et électoralistes

    Monsieur le Premier ministre, monsieur le ministre, mesdames les secrétaires d'État, l'immigration n'est pas un tabou, mais bien votre totem. À preuve, avec près de vingt réformes en trente ans, un an après que la loi Asile et immigration de M. Collomb a été promulguée, nous voici de nouveau à débattre de la politique migratoire de la France et de l'Europe : il n'y a pas besoin de trouver un justificatif pour ce débat.
    Alors, on peut s'interroger. Que s'est-il passé depuis le vote de la dernière loi ? (...)

    - Les débats /

  • La création d'une commission d'enquête votée à l'unanimité

    L'incendie qui a détruit dans la nuit du 25 au 26 septembre 2019 les unités d'entreposage et d'enfutage du site de Lubrizol à Rouen est l'un des pires accidents industriels que la France ait connu depuis l'explosion de l'usine AZF en 2001.
    Cet incendie, qui suscite les inquiétudes compréhensibles des habitants de la région, soulève des interrogations quant aux règles applicables en matière d'installations dangereuses, en particulier celles qui sont proches de lieux d'habitation.
    En raison de la grande (...)

    - Nos propositions de lois /

  • La loi NOTRe s'est révélée néfaste pour le bon fonctionnement des collectivités territoriales

    Cet après-midi, plusieurs intervenants ont fait référence à la loi NOTRe, certains vantant ses mérites, d'autres dénonçant ses effets néfastes pour nos collectivités. Pour notre part, en parfaite cohérence avec nos positions passées, nous avons déposé cet amendement visant à l'abroger.
    Cette loi marque le paroxysme des politiques menées depuis la fin du XXe siècle, et plus particulièrement ces dernières années, en matière de décentralisation, après la loi de 2010 de réforme des collectivités territoriales et (...)

    - Lois /

  • Le mauvais état des ouvrages d'art est une bombe financière pour les collectivités territoriales

    À la suite du terrible drame de Gênes, la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable a produit un excellent rapport, dont je tiens à saluer la grande rigueur.
    Sur l'initiative de notre collègue Évelyne Didier, les élus du groupe auquel j'appartiens ont d'ailleurs contribué à mettre cette problématique en lumière ; adoptée, notre proposition de loi relative aux ouvrages d'art est aujourd'hui en vigueur.
    En la matière, les enjeux sont considérables. En effet, le mauvais état des (...)

    - Les débats / ,

  • La gratuité, l'un des outils permettant le report modal de la voiture individuelle vers les transports collectifs

    Le groupe CRCE a fait le choix de solliciter le Sénat pour la création d'une mission d'information sur la gratuité des transports. Il a donc utilisé son « droit de tirage » pour que cette mission puisse être concrètement constituée.
    Ce choix a été guidé, dans la continuité des prises de position de notre groupe, par la volonté de disposer de données précises et d'un début d'analyse sur les différentes expériences de gratuité mises en oeuvre par un nombre croissant de collectivités, notamment sous l'impulsion (...)

    - Les rapports /

  • Une amputation scandaleuse de quatre milliards d'euros

    Le gouvernement vient d'annoncer que le budget de la Sécurité sociale pour 2020 sera une nouvelle fois amputé de 4 Milliards d'euros, une honte pour nos populations, pour les soignant.e.s et pour les malades... ! Aucune réponse n'est apportée de la part du gouvernement à la souffrance des soignant.e.s qui sont dans la rue depuis plusieurs semaines, aucune réponse n'est apportée aux patient.e.s et aux familles.
    Malgré la grève des urgentistes depuis plus de 6 mois, Madame Buzyn s'obstine et signe en (...)

    - Les communiqués de presse /