Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 

Votre élue au Sénat

Éliane ASSASSI

Sénatrice de Seine-Saint-Denis, présidente du groupe CRC
Présidente du groupe CRC

 

Le blog d'Eliane Assassi

Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

  • Cette loi est là pour rendre les salariés corvéables à merci

    Ce projet de loi d'habilitation est une nouvelle agression contre le code du travail qui protège les salariés des puissances de l'argent. Fruit de luttes sociales et expression du peuple souverain, le code du travail a cristallisé le programme du Conseil national de la Résistance. Spécificité française, la primauté de la loi, garante des droits fondamentaux des salariés, sera remplacée dans votre projet de loi par l'arbitraire du modèle anglo-saxon. Ce faisant, c'est tout le pacte républicain issu de la (...)

    - Lois / ,

  • La majorité sénatoriale apporte son soutien à la casse du Code du travail par ordonnances

    La Commission des affaires sociales du Sénat a adopté le projet de loi d'habilitation du gouvernement à prendre par ordonnances « les mesures pour le renforcement du dialogue social ». Dans la logique de la loi El Khomri, la majorité a souhaité « renforcer l'ambition de ce texte en poursuivant trois objectifs : développer la compétitivité et l'attractivité de l'économie, tenir compte des spécificités des petites entreprises, rationaliser notre droit du travail au profit des salariés et des employeurs ». (...)

    - Les communiqués de presse / ,

  • Un nouveau coup de menton du Président de la République

    Les sénatrices et sénateurs du groupe Communiste, Républicain et Citoyen ont appris ce jour la démission de Pierre de Villiers de sa fonction de chef d'état-major, qu'il occupait depuis trois ans et demi.
    Malgré les désaccords de fond existants et assumés avec Monsieur de Villiers sur la stratégie militaire de la France de sur-déploiement et de développement massif du budget des armées françaises pour correspondre aux exigences de l'OTAN, les sénatrices et sénateurs du groupe CRC ne peuvent voir dans ce (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Le despotisme doux ou le cynisme décomplexé en marche

    Hier soir, dans un débat expéditif a été adopté au Sénat le projet de loi « renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme ». Au lendemain du sixième renouvellement de la prorogation de l'état d'urgence, ce projet de loi pernicieux propose donc d'en « sortir » en intégrant directement ses dispositions d'exception dans notre droit commun.
    En début de discussion, la motion de procédure défendue par le groupe CRC a permis de faire le point sur l'arsenal pénal existant, fruit de l'accumulation (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Emmanuel Macron confirme l'austérité pour les collectivités et la restructuration libérale des territoires

    Deux axes ont dominé l'intervention prudente mais volontaire d'Emmanuel Macron, la volonté de poursuivre l'adaptation des territoires à la mondialisation libérale en lien avec la réforme de la taxe d'habitation et l'annonce d'une ponction sur cinq ans de 13 milliards sur les collectivités.
    Comment ne pas voir que l'incitation au regroupement prôné explicitement par E. Macron vise implicitement les communes et les départements ?
    C'est un lourd danger pour la démocratie car ces deux institutions sont (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Interdiction des emplois familiaux : le Sénat doit être exemplaire

    La perte de confiance de notre peuple à l'égard d'un système politique et institutionnel vacillant est patente.
    Le gouvernement a soumis aux assemblées un projet de loi d'affichage qui ne répond que très partiellement à l'attente de nos concitoyens.
    Des pans entiers de « l'immoralité » de notre société ne sont pas pris en compte : liens entre médias, argent et politique ; question du mode de scrutin et de la représentativité des parlementaires, question de la dérive monarchique de nos institutions, et bien (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Moralisons aussi la finance

    Alors que débute le projet de loi sur la confiance dans l'action publique, les sénatrices et sénateurs du groupe CRC ont affirmé que la confiance dans l'action publique dépassait largement la seule question de probité des élus. Pour redonner confiance, il est aujourd'hui nécessaire de moraliser non seulement l'action publique mais également le secteur économique. Il est aussi nécessaire et urgent de porter des politiques qui répondent enfin aux besoins de nos concitoyens et non de la finance. Il faut en (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Si le débat dans sa plénitude n'a pas lieu au Parlement, où aura-t-il lieu ?

    Le débat qui va s'ouvrir sur le projet de loi visant à rétablir la confiance dans la vie publique est un débat important, fondamental.
    Les dernières campagnes électorales, les dernières avancées d'exercice du pouvoir, la place des médias dans la vie politique ont mis en exergue l'exaspération, le ras le bol de nos concitoyens contre la place croissante de l'argent dans la vie politique. Des affaires d'enrichissement avec des deniers publics, de corruption, ont rythmé l'actualité et malheureusement, (...)

    - Les rappels au règlement /

  • Nous estimons nécessaire de désintoxiquer notre société de la finance, de l'argent facile, de l'argent qui corrompt

    Monsieur le président, madame la garde des sceaux, mes chers collègues, les textes que nous examinons aujourd'hui visent à répondre à la défiance de nos concitoyens à l'encontre non seulement de certains comportements de femmes et d'hommes politiques, mais aussi des vases communicants entre fonctions électives ou ministérielles, fonction publique et postes et intérêts privés.
    La dernière campagne présidentielle, avec les affaires à tiroirs de l'un des candidats, a porté cette exaspération à son sommet.
    Ce (...)

    - Lois /

  • Votre dogme demeure le même, votre addiction demeure la même

    Monsieur le Premier ministre, à lire et relire votre discours et celui de M. Macron, il n'apparaît aucun renouveau, mais au contraire une continuité frappante avec les politiques d'austérité de vos prédécesseurs : le dogme demeure le même, l'addiction demeure la même.
    Face à la crise économique profonde, face au renforcement terrible des inégalités, face au chômage de masse, vous n'avez qu'une réponse : réduire les dépenses publiques et brider les salaires.
    Hier, au Sénat, vous avez affirmé votre (...)

    - Les questions d'actualité /