Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 

Votre élue au Sénat

Éliane ASSASSI

Sénatrice de Seine-Saint-Denis, présidente du groupe CRC
Présidente du groupe CRC

 

Le blog d'Eliane Assassi

Groupe Communiste, Républicain et Citoyen

  • Nous nous opposons à la baisse des APL et à la casse du logement social

    Le gouvernement a annoncé cette semaine sa stratégie libérale en faveur du logement.
    Il a ainsi confirmé sa volonté, une nouvelle fois, de s'en prendre aux plus fragiles et de renforcer la rente immobilière et foncière au profit des plus aisés. Sous prétexte que le budget consacré au logement serait trop conséquent, de l'ordre de 40 milliards, il a confirmé la baisse des APL de 5 euros pour tous, et de près de 60 euros pour les personnes résidant en HLM. Autant d'argent qui va manquer à la fin du mois (...)

    - Les communiqués de presse /

  • La nécessité d'un groupe CRC pour combattre les ordonnances réformant le Code du Travail

    Contrairement à ce que prétend la propagande gouvernementale, l'adoption en Conseil des ministres des ordonnances réformant le Code du travail, ne signifiera pas la fin de la mobilisation sociale, au contraire !
    Si le calendrier prévu par le gouvernement est tenu, les ordonnances seront publiées au journal officiel d'ici le 24 septembre. A partir de ce jour, le gouvernement aura l'obligation de présenter dans les trois mois devant le Parlement un projet de loi de ratification des ordonnances. (...)

    - Les communiqués de presse /

  • L'Etat doit s'opposer à ces délocalisations et ces pertes d'emplois

    Monsieur Nicolas HULOT
    Ministre de la transition écologique et solidaire
    246, boulevard Saint Germain
    75007 PARIS
    Monsieur le Ministre,
    Sollicitée par les syndicats du secteur de l'énergie, je me permets de vous alerter sur les conséquences déplorables pour l'emploi de la politique sociale menée par ENGIE.
    Cette société, longtemps entreprise publique au service de l'intérêt général a été privatisée depuis 2006 suite la fusion avec Suez. Déjà à l'époque, nous nous étions opposés à cette décision qui (...)

    - Les courriers officiels /

  • Nous voulons réhabiliter la police de proximité

    « La garantie des droits de l'Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée. »
    L'article 12 de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen apporte une précision claire quant à l'action de la force publique : son périmètre est exclusivement circonscrit au service de l'intérêt commun. Toujours d'actualité dans son esprit, cette disposition est rappelée aux policiers (...)

    - Nos propositions de lois /

  • Il est urgent de redonner vie à une police de proximité

    Depuis 2002, les policiers, soumis à la politique du chiffre, arborent un uniforme désincarné. Privés de la légitimité que confère une relation durable avec des habitants, et la source de renseignements qu'elle constitue, les policiers paraissent uniquement chargés d'interventions ponctuelles dans des conditions ainsi rendues plus dangereuses. Et chaque intervention fait courir le risque d'une montée de la violence.
    Pourtant leur rôle est aussi d'être au plus près de la population, à la fois pour (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Toutes et tous dans la rue avec les syndicats le 12 septembre !

    Le gouvernement a présenté aux syndicats et à la presse le contenu des futures ordonnances de casse du Code du travail. Elles répondent mot pour mot aux exigences du Medef et de la finance.
    Conformément aux critiques de notre groupe en séance lors des débats sur la loi d'habilitation, les ordonnances inversent bien la hiérarchie des normes en faveur des accords d'entreprise et affaiblissent le principe de faveur au détriment des protections collectives. Les patrons pourront même imposer une réduction (...)

    - Les communiqués de presse /

  • Ce projet de loi organique est une occasion manquée pour rétablir la confiance dans la vie politique

    Monsieur le président, madame la ministre, madame la vice-présidente de la commission des lois, monsieur le président-rapporteur, mes chers collègues, la commission mixte paritaire qui s'est tenue mardi dernier ayant échoué, nous nous retrouvons à examiner un vendredi après-midi du début du mois d'août, en nouvelle lecture, le projet de loi organique pour la confiance dans la vie politique, et ce pour n'aborder essentiellement qu'un seul sujet : celui de la réserve parlementaire. Croyez bien que je le (...)

    - Lois /

  • Le gouvernement s'inscrit dans une gestion comptable et antirépublicaine

    « Nous ne procéderons pas par baisse brutale de dotation. » C'est ce qu'avait annoncé Emmanuel Macron lors de la Conférence Nationale des Territoires organisée au Sénat le 17 juillet dernier en affirmant qu'il n'y aurait pas d'annulation des crédits en cours. Trois jours plus tard et dans le plus grand des secrets, c'est ce qu'a pourtant fait le gouvernement avec une coupe de 300 millions d'euros dès 2017. C'est un avant-goût de ce qui est projeté pour les années à venir et les 13 milliards d'euros de (...)

    - Les communiqués de presse /

  • L'indécente plus-value de la ministre du Travail chez Danone fait douter de la légitimité de ce gouvernement à restaurer la confiance

    Madame la présidente, madame la garde des sceaux, monsieur le président et rapporteur, qui a très bien travaillé (Sourires.), mes chers collègues, aujourd'hui, nous concluons l'examen du projet de loi ordinaire et, vendredi prochain, nous reviendrons pour le projet de loi organique. Ce sera une curieuse façon de célébrer le 228e anniversaire de la nuit du 4 aout 1789, qui a aboli les privilèges et fait disparaître les archaïsmes, surtout quand on sait comment s'est conclue la CMP sur le projet de loi (...)

    - Lois /

  • Cette immunité n'est pas acceptable

    En affirmant que « les travailleurs doivent être citoyens à part entière dans l'entreprise », les lois Auroux en 1982, ont posé le principe de la participation des salariés aux prises de décision des entreprises avec pour objectif de « promouvoir une démocratie économique fondée sur de nouvelles relations du travail [...] et sur l'élargissement du droit des travailleurs ». Elles ont ainsi abouti à la création des comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) dans les entreprises dans un (...)

    - Nos propositions de lois /