Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

Communiqué de la fédération de Seine-Saint-Denis du PCF : Air France « TRANSFORM » les salariés en futurs chômeurs

La direction d’Air France a soumis son plan de restructuration, TRANSFORM 2015, à la signature des organisations syndicales.

Le PDG d’Air France, Alexandre de Juniac, administre à son entreprise la même recette désastreuse qu’il mitonnait déjà comme directeur de cabinet de Christine Lagarde au ministère des Finances. Il met en œuvre une politique de révision générale des politiques publiques (RGPP) adaptée au secteur privé, dont chaque français peut percevoir les incidences néfastes sur les services publics.

Ce plan de rigueur carabinée prévoit de réaliser d’ici l’année 2015 une économie de 2 milliards d’euros, dont la moitié de l’effort repose sur le dos des salariés. Suppression de 5000 emplois par des incitations au départ et le non remplacement de départs en retraite, gel des salaires, absences de promotions, augmentation de la durée de travail et développement des activités low cost au détriment de la qualité de service. Les salariés sont transformés en futurs chômeurs et trinquent en premier, comme à chaque fois, pour répondre aux exigences des marchés financiers.

Le plan « TRANSFORM 2015 » met à mal le service public du transport aérien pour complaire aux exigences démentielles de rentabilité du capitalisme. L’Etat détient actuellement 15,9% du capital d’Air France.

Il doit donc jouer son rôle d’actionnaire en garantissant, face aux inquiétudes légitimes des salariés, l’absence de licenciements, en menant un véritable audit de la dette d’Air France et en définissant un projet d’avenir pour la compagnie et ses salariés. Mais l’Etat doit aussi jouer son rôle de puissance publique, en engageant une véritable réflexion sur la nature du service public du transport aérien, son rôle dans l’aménagement du territoire et sa responsabilité environnementale.

La fédération du parti communiste de Seine-Saint-Denis sera au coté des salariés d’Air France et de la plateforme aéroportuaire de Roissy, dont bon nombre habitent la Seine-Saint-Denis, pour défendre le modèle social de ce secteur industriel clé dans le département.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.