Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

s élus communistes de Drancy : Sarkozy à Drancy : un (tout) petit tour et puis…adieu !

C’est en catimini que le Président/candidat Nicolas Sarkozy est venu prendre l’air des banlieues, après celui, huppé, du Cap Nègre. La suite présidentielle et sa cohorte journalistique ont chaleureusement, quoique discrètement, été accueillies par le Député-Maire, Jean-Christophe Lagarde.

Que nous vaut cet honneur ?

Qu’a vu de Drancy et de ses habitants le locataire de l’Elysée à travers les verres fumés de son cortège de berlines ?

Qu’aura-t-il vu des nombreuses mères célibataires qui élèvent leurs enfants dans les plus grandes difficultés, entre chômage et précarité ?

Qu’aura-t-il vu des chômeurs dont le nombre n’a cessé d’augmenter depuis dix ans ?

Que saura-t-il des personnes âgées scandaleusement appauvries et qui n’en peuvent plus de se serrer la ceinture du début à la fin du mois après une vie de labeur ?

Que connaîtra-t-il des centaines de drancéens qui renoncent aux soins faute d’argent ?

Qu’a-t-il compris de ces ménages qui se saignent pour se loger décemment dans les résidences immobilières qui quadrillent aujourd’hui notre ville et sont à la merci du moindre pépin de vie ?

Que perçoit-il de la situation d’une jeunesse en permanence pointée du doigt et privée de toute possibilité de se bâtir un avenir normal ?

Sans doute ces questions sont-elles de menus problèmes pour cet homme obsédé du besoin d’être aimé de ses amis les riches, qui se souvient de l’existence des « banlieues » deux semaines avant les élections, affirmant « Je suis très impliqué dans la vie des quartiers, depuis longtemps ». On croit rêver !

Plus inquiétants sont ses propos repoussants sur les Berbères qui n’ont -selon lui- « jamais posé de problèmes d’intégration ». Après avoir déclaré en 2003 que « musulman, ça se lit sur la figure », puis évoqué récemment les victimes « d’apparence musulmane de Montauban » il récidive dans les propos communautaristes, indignes d’un Président de la République.

Nous notons avec stupeur que Nicolas Sarkozy n’a pas jugé utile de se recueillir devant le Mémorial à la déportation des Juifs de France au Camp de Drancy. C’est choquant pour un Président en exercice.

Au final, rien à tirer de cette visite éclair de M. Sarkozy, sauf pour Jean-Christophe Lagarde, député-maire centriste de Drancy, 100% sarko-compatible. Il manifeste clairement où est son camp, alors que la majorité de nos concitoyens ne cesse de dire son souhait d’être débarrassée de M. Sarkozy et de sa politique.

Ce déplacement aux évidentes arrières pensés politiciennes ne peut que conforter des milliers de Drancéens à se rassembler avec le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon pour mettre en échec Nicolas Sarkozy et sa mauvaise politique.

Eliane ASSASSI Edgard GARCIA Carine PICARD-NILES

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.