Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

Des arrêtés anti-expulsions, en l’attente d’une sécurité sociale du logement !

Le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi soir la prorogation de la trêve hivernale des expulsions locatives de 15 jours. Cette décision est bienvenue en cette période de grand froid. Mais, ce sursis ne saurait suffire à toutes celles et ceux, ces enfants, ces familles, qui seront chassés de leurs logements sitôt la date du 31 mars survenue. Contrairement aux paroles de la chanson, la misère n’est pas moins pénible au soleil ! L’accès à un logement est un droit, personne ne doit se retrouver à la rue sans solution de relogement !

Est-il acceptable de mettre à la rue des familles qui, occupants légitimes d’un logement, frappées par un accident de la vie ou confrontées à la précarité se trouvent dans l’incapacité de simplement payer leur loyer ?

13 maires de Seine-Saint-Denis, parmi lesquels 10 Communistes et apparentés, ne le pensent pas ! Chaque année plus nombreux depuis 2004, année des premiers arrêtés, les maires veulent exprimer leur refus de la pratique des expulsions locatives, digne d’un autre temps. Le coût de l’accompagnement des personnes victimes ou en instance d’expulsion pourrait pour une bonne part financer le maintien dans les lieux de milliers de familles en Seine Saint Denis !

Face à cette réalité, les choix du gouvernement sont timides. Le sursis décidé pour les personnes reconnues prioritaires au titre du DALO n’est que justice. En cette période économique difficile, et alors que le gouvernement risque d’en rajouter dans le panier des locataires en portant la TVA de 7 à 10%, un moratoire sur toutes les expulsions locatives est une nécessité.

Le PCF 93 renouvelle tout son soutien aux maires du 93 signataires des arrêtés anti-expulsions et appelle à les accompagner le vendredi 15 mars à 11H devant le ministère de l’Egalité des Territoires et du Logement, où ils seront reçus par le cabinet de Cécile Duflot.

 

Le PCF 93 continue de proposer la création d’une sécurité sociale logement, dans le cadre d’un service public national du logement et de l’habitat. Les communistes de Seine-Saint-Denis demandent aussi au gouvernement de renoncer à augmenter la TVA sur le logement social de 7 à 10%. Le logement social aussi est un bien de première nécessité !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.