Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

« Il faut cesser d'attiser la haine à Bobigny » (Communiqué de presse de la section de Bobigny du PCF)

Comme le rapporte aujourd’hui le journal Le Parisien, un tract a été diffusé de manière anonyme mettant en pâture à la vindicte populaire le passé judiciaire et la vie privée d'une militante de la campagne électorale de monsieur le maire de Bobigny, et désormais salariée de ville.

Nous condamnons fermement le mode de diffusion et le contenu de ce tract qui attisent la haine et dégradent l’image de notre ville. Ce type de procédé est antinomique avec nos valeurs, et ne règlera rien aux problèmes que rencontre la population, ni même le personnel communal. Au contraire, cela ne fera que les aggraver.

Nous sommes dans un climat politique nauséabond, localement et nationalement. Le terme "Balbynien de souche" a été prononcé lors du dernier conseil municipal de Bobigny, le lynchage d'un jeune rom a eu lieu récemment dans notre département. Comment ne pas s’inquiéter d’un tel climat ?

Nous, communistes, avons toujours fermement combattus les appels à la division et à la haine, et notamment à l'occasion de la dernière campagne électorale des municipales. La droite locale n'avait reculé devant aucun procédé pour arriver à ses fins: fausse vidéo, rumeurs et attaques personnelles sur la vie privée des élus de la majorité sortante. Ce climat semble malheureusement avoir laissé des traces dans notre ville.

L'arrivée en seconde place du Front National aux élections européennes, loin devant l'UDI de monsieur De Paoli, en est l'un des symptômes. La dénonciation anonyme qui vient d'avoir lieu devrait inciter l'équipe en place  à cesser de diviser les balbyniens entre eux, y compris au sein du personnel communal. Ce climat délétère ne fait que se propager le repli sur soi et le dégoût de la politique.

Nous réaffirmons donc, encore aujourd'hui, haut et fort, que nous ne pouvons accepter l'idéologie de la haine de l'autre et de la division et que nous continuerons à la combattre à Bobigny. Que nous continuerons à agir pour promouvoir les idées d'égalité, de partage et de solidarité et à construire des projets citoyens pour les mettre en œuvre.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.