Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

49-3 : le coup de force anti-démocratique !

« Le 49.3 est une brutalité, un déni de démocratie. Une manière de freiner ou d’empêcher le débat parlementaire » affirmait François Hollande en février 2006. Manuel Valls avait déposé en mai 2008 un amendement destiné à supprimer cette procédure. Comment justifient-ils aujourd’hui d’y avoir recours ?

Cette méthode d’une brutalité inattendue, est un aveu de défaite : le pouvoir vient d’avouer qu’il n’a plus de majorité au Parlement, comme il n’en a plus dans le pays. Il est temps que le gouvernement accepte un débat de fond sur sa politique économique et sociale :

  • Alors que le Ministre de l’Economie reconnaissait lui-même le 2 décembre dernier « l’échec » de la politique mise en œuvre par le gouvernement, 
  • Alors que le chômage et la précarité atteignent des niveaux insupportables (6.200.000 inscrits à Pôle Emploi), 
  • Alors que les événements tragiques qui ont frappé notre pays début janvier montrent la gravité des fractures qui morcellent notre pays et l’urgence qu’il y a à construire un nouveau contrat social,
  • Le gouvernement doit accepter que le Parlement joue pleinement son rôle pour élaborer un nouveau modèle de développement.
  • La loi Macron va favoriser le travail subi, déréglementé et précarisé. Il est porteur des mêmes recettes libérales qui ont lamentablement échoué jusqu’à présent. La lutte contre le chômage a besoin d’un cap radicalement différent qui soutienne de grands programmes de créations d’emplois et qui mette l’argent des banques au service de l’investissement public et social.

Pour y parvenir, le rassemblement et la mobilisation des forces démocratiques et sociales doivent s’amplifier. Nous appelons toutes les forces favorables à une autre politique pour travailler ensemble des ambitions et des objectifs qui redonnent à la gauche son vrai visage. 

C’est un véritable coup de force contre le Parlement et contre les droits sociaux et humains, gagnées par les luttes syndicales, sociales et politiques. Un coup de force utilisé on aujourd’hui contre la gauche et les écologistes, contre une partie de son propre camp avec lequel il a refusé tout compromis. C’est insupportable !

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.