Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

« La région a besoin d'ambition, pas d'austérité » (Pierre Laurent - Itw du Parisien)

Le patron du PCF sera candidat aux régionales à la tête d'une liste de gauche ouverte à ceux ne se reconnaissant pas dans la politique gouvernementale

Pourquoi avoir changé d’avis et décidé d’être tête de liste aux régionales en Ile-de-France ?

Les communistes m’ont désigné comme leur chef de file car nous estimons possible de construire un projet "l'Ile de France en commun" à l’image de ce qui s’est fait à Barcelone, avec une liste faisant converger des forces politiques et citoyennes. Il s’agit de réunir toutes les forces disponibles pour une politique ambitieuse de gauche refusant la logique d’austérité. Il y a en matière de logements, de rénovation thermique, de transports, d’éducation, de culture beaucoup de choses à bâtir. On fera la même chose dans les 13 régions.

C’est une liste du Parti communiste ou du Front de gauche ?

Bien plus que cela. Nous proposons cette démarche à l’ensemble du Front de gauche et à toutes les forces disponibles. Nous souhaitons d’ailleurs que la liste soit portée par un duo paritaire avec Clémentine Autain. Cela aurait beaucoup de sens. Nous proposons une grande assemblée régionale le 6 juillet ouverte à tous ceux qui veulent construire cette force.

Aviez-vous essayé de discuter avec Europe-Ecologie-les Verts qui présente également une liste ?

Oui bien sûr. EELV est sur l’idée de construire une liste autonome. Mais je sais que des écologistes sont favorables à un rapprochement avec le Front de gauche. Notre appel s’adresse aussi à eux, comme il s’adresse à tous les socialistes qui ne se reconnaissent plus dans la politique gouvernementale actuelle.

La gauche, contrairement à la droite, part totalement désunie une fois de plus. N’est-ce pas le meilleur moyen de perdre la région ?

Nous voulons tout faire pour écarter le danger d’une victoire de Valérie Pécresse qui a mis en faillite le système universitaire en 4 ans (ndlr : elle a été ministre de l’enseignement supérieur). A la région elle protège les villes qui ne veulent pas construire de logement social, elle s’est opposée à la tarification sociale des transports... Donc évidemment nous ne voulons en aucun cas de sa victoire.

Claude Bartolone estimait pourtant que ses bons rapports avec les communistes pourraient faciliter l’union dès le premier tour...

D’un côté il dit préférer 4% de déficits à 4% de réchauffement climatique, qu’il veut une ambition sociale pour la région...Mais de l’autre, il reste un soutien de la politique gouvernementale actuelle. Or la région a besoin d'ambition pas d'austérité.

Y a t il déja des socialistes intéressés à vous rejoindre, notamment des frondeurs ?

Oui. Je parle avec eux et avec beaucoup de socialistes qui ont quitté le PS sur la pointe des pieds ces derniers mois. Notre démarche est d’ouvrir la porte. Pas de dresser des murs.

A propos d’ambitions présidentielles que pensez-vous de celles affichées par Jean-Luc Mélenchon pour 2017 ?

Qu’il faut d’abord faire une percée dans les 13 régions. Ma candidature en Ile de France, je la place au service de cette avancée. Ne brûlons pas les étapes si nous voulons aller avec succès vers  des constructions nouvelles en 2017.

Ferez vous exception en PACA et Nord Pas de Calais où le risque FN est important?

Notre démarche sera la même, car on ne contrera pas le FN sans une voix forte de la gauche anti-austérité.

Votre candidature ne risque t elle pas de vous mettre en situation de cumul puisque vous êtes déja sénateur  ?

J’y ai réfléchi. Je me lance dans cette campagne avec des ambitions maximums. Si je suis amené à présider la Région, je quitterai le Sénat. Mais ma candidature vise surtout à porter une liste qui fera élire un grand nombre de candidatures renouvelées et féminines. Je ne souhaite pas contrairement aux autres listes mener une campagne régionale de type présidentiel. Je veux jouer collectif.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.