Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil
 
 
 
 

Dimanche on bat Le Pen, en juin on gagne les législatives

Les communistes de Seine-Saint-Denis ont une priorité : le 7 mai, battre Le Pen le plus largement possible. Plus son score, déjà bien trop élevé, sera bas, moins les idées de haine, le racisme, la xénophobie, auront de portée dans les lieux de pouvoir. La France ne sera pas la même avec un Front National à 20 % ou à 40 %. Non, Marine Le Pen n'a pas un programme « banal ». Elle représente un grave danger pour nos libertés et la démocratie, pour les droits sociaux de tous et toutes, pour l'égalité, pour la paix. Nous le disons clairement, l'abstention ou le vote blanc, non seulement ne suffisent pas à atteindre cet objectif, mais risquent d'accentuer son score, voire de conduire au pire scénario dimanche soir. Mesurons bien ce que cela peut signifier dans notre département, dans nos quartiers populaires, soyons solidaires face au danger !

 

Le Parti Communiste Français appelle à utiliser le bulletin de vote Macron. Nous savons qui est cet ultralibéral, défenseur de la finance, inspirateur de la loi travail, et nous le combattrons sans concessions. On le combattra d'autant mieux que le score de Le Pen sera le plus bas possible. On ne combat pas le choléra en inoculant la peste ! Nous n'attendons rien de lui, mais plus son score sera élevé dimanche, moins il pourra revendiquer un vote d'adhésion à ses idées tant sera alors flagrant un vote de barrage au F.N. Les élections législatives auront lieu, les 11 et 18 juin. Elles seront décisives et l'abstention ne doit pas regagner du terrain. Au contraire, nous devons poursuivre et amplifier la dynamique, très forte dans notre département, du vote pour Jean-Luc MELENCHON dont les militants communistes, leurs élus ont été une des forces motrices durant la campagne présidentielle.

 

Aujourd'hui, quel que soit le cas de figure, aucune majorité parlementaire n'est acquise. La force des plus de 7 millions d'électeurs et d'électrices  qui ont voté pour J.L. Mélenchon doit résonner à l'assemblée nationale. Pour cela, nous devons nous rassembler et désigner dans chaque circonscription une candidature commune capable de se qualifier au second tour et de l'emporter pour élire le maximum de députés qui mettront en échec les politiques libérales de Macron et gagner des avancées nouvelles.

 

Nous avons besoin de députés de combat, intègres, qui seront présents pour défendre et renforcer le droit du travail, une éducation de qualité, des services publics efficaces, la lutte contre les discriminations et pour la paix. La fédération de Seine-Saint-Denis du P.C.F. souhaite ardemment que la « France insoumise », le P.C.F., « Ensemble », toutes les forces du Front de Gauche, s’unissent dans le respect de  chacun pour aboutir  à ce rassemblement.  Nous portons des propositions en ce sens à débattre avec l’ensemble de ces forces.

 

Collectivement, nous avons la responsabilité de ne pas faire retomber l'espoir qui s'est levé 23 avril. Bâtir ce front commun est possible et attendu par des dizaines de milliers d'habitant-e-s de notre département. Ne laissons pas les mains libres aux Macron et Le Pen, et construisons un avenir gagnant pour le peuple.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.