Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)

Fédération PCF de Seine-saint-Denis (93)
Accueil

 

Élections régionales 2015 : pensez aux procurations

Absent-e le 6 ou 13 décembre ? Pensez aux procurations

procuration.pcf.fr

Bienvenue à la Fédération PCF du 93

Bienvenue à la Fédération de Seine-Saint-Denis du PCF

14 rue Victor Hugo
93500 - PANTIN
Tél.- 01.48.39.93.93
Fax - 09.53.04.27.47
fede@93.pcf.fr

Abonnement Newsletter

Agenda départemental



Agenda national

 

Déclaration de Pierre Laurent, Clémentine Autain et Eric Coquerel, têtes de liste "Nos Vies d'Abord" en Ile-de-France

Madame, Monsieur,

Comme vous, nous sommes frappés d’effroi après les assassinats perpétrés par Daesh. Notre compassion à l’égard des victimes, de leur famille et de leurs proches n’a d’égale que notre détermination à combattre ces criminels.

Ils ont fauché notre jeunesse dans toute sa diversité, heureuse de boire un verre à la terrasse d’un bistrot parisien. Ils refusent le plaisir, la culture, le sport… la joie de vivre. Ils ont pour ennemis les principes fondateurs de notre République, la liberté, l’égalité et la fraternité, qu’il faut leur opposer. Renforçons notre combat contre tous les discours et les actes racistes, contre les amalgames et les stigmatisations.

Les djihadistes veulent semer la terreur, la haine et la division. Le peuple debout réplique par la solidarité, la tolérance et l’unité. Les artistes remontent sur les planches. Nous reprenons place aux terrasses des cafés. Autant d’actes de vie et de résistance...

Déclaration de Didier Paillard, Maire de Saint-Denis, après l'intervention des forces de police le 18 novembre

Au cours de la matinée du 18 novembre 2015, les forces de l'ordre ont pris d'assaut un appartement dans le centre-ville de Saint-Denis. Des individus, suspectés d'être en lien direct avec les attentats du vendredi 13 novembre, s'y étaient retranchés.

Au cours de leur intervention, les forces de l'ordre et les secours ont sécurisés le centre-ville de Saint-Denis et ses habitants. Je tiens à remercier tous les agents mobilisés qui ont su faire preuve de sang-froid, de courage et de professionnalisme.

La municipalité a ouvert l'Hôtel de Ville pour mettre à l'abri et accueillir les habitants des immeubles environnants. Un accompagnement psychologique leur a été proposé.

Tout au long des opérations policières, la Ville a assuré la transmission d'informations aux habitants, par le biais des réseaux sociaux et du site Internet, notamment sur les consignes de vigilance et de sécurité, ainsi que sur la fermeture des équipements publics et scolaires.

Attentats du 13 novembre : Protéger la population, la République et les libertés fondamentales, Faire prévaloir une logique de paix, de solidarité et de progrès (Parti communiste français - 17 novembre 2015)

Les attentats qui ont frappé la France vendredi soir sont les plus graves actions terroristes à ce jour sur notre territoire faisant 129 morts et 352 blessés. Nous en ressentons tous une profonde douleur et une infinie tristesse. Nous nous inclinons devant la mémoire des disparus et nous voulons affirmer notre soutien à toutes celles et tous ceux qui ont vécu cette effroyable nuit, à toutes celles et tous ceux qui ont perdu un proche, un ami, ou qui accompagnent l'un des leurs dans le combat contre la mort. Nous saluons l'action exemplaire des personnels des services publics de secours, santé, sécurité civile, police et agents de l’État et des collectivités territoriales.
C'est chacun d'entre nous, c'est toute l'humanité que les assassins ont frappée à Paris et Saint-Denis le 13 novembre.

À Beyrouth la veille, 12 novembre, à Ankara, le 10 octobre dernier, mais aussi à Sousse en mars, les assassins commandités et commandés par Daesh ont frappé dans des quartiers populaires, très fréquentés, des lieux d'échange, de détente, de loisirs, de sport et de culture, en cherchant à faire le plus de victimes possible ; partout la jeunesse a été prise pour première cible.

Ils veulent instaurer un climat permanent de terreur, de haine, de division et de violence – et ceuX qui adoptent un langage de guerre pour leur répondre les confortent.

Je soutiens la liste du Front de Gauche, conduite par Pierre Laurent et Clémentine Autain en Seine-Saint-Denis

Nous sommes nombreux à subir une politique d’austérité frappant les plus faibles alors que les riches sont toujours plus puissants. Nous sommes nombreux à être confrontés à des services publics qui ne peuvent plus répondre à nos besoins tellement ils sont malmenés par les politiques d’austérité. Nous sommes toujours plus entourés d’un climat de racisme et de xénophobie inconnu auparavant. Même notre avenir sur cette planète est incertain face au dérèglement climatique consécutif à la crise écologique.

Mais nous ne nous résignons pas !

Les élections régionales des 6 et 13 décembre 2015 doivent permettre de construire une nouvelle dynamique de rassemblement, pour construire une nouvelle majorité de gauche, capable d’apporter des réponses à ces enjeux, mettant nos vies au cœur du projet régional, inscrite dans une démarche permanente de construction avec les citoyens.

Pour cela, nous appelons à voter pour la liste citoyenne, conduite par Pierre Laurent, Clémentine Autain et Éric Coquerel aux élections régionales, rassemblant, dans la diversité de leurs opinions, des hommes et des femmes engagés et unis autour des valeurs de fraternité, d’égalité, de solidarité et de laïcité, pour une région qui met l’économie au service du développement humain, de l’avenir de notre planète et qui tourne le dos aux politiques d’austérité.

 
 

« La sécurité sociale une idée d’avenir » (Robert Clément, Président honoraire du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis)

C’est au mois d’octobre 1945 qu’Amboise CROIZAT eut le courage politique de lancer l’idée d’une protection sociale pour laquelle chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins. Il y a 70 ans. Alors la sécurité sociale reste-t-elle une idée d’avenir. Les communistes le pensent. C’est pourtant le moment que choisit aujourd’hui la Commission des comptes de la sécurité sociale pour annoncer que l’équilibre de ses comptes n’est pas à espérer avant 2020-2021.

Et nous voilà prévenus ! Il nous est annoncé qu’à l’issue de la réunion de cette commission le gouvernement dévoilera ses nouvelles pistes d’économies, puisque sans nouvelles mesures le déficit de la sécurité sociale s’accroîtrait de 1,5 milliards d’euros en 2016 !

« La région a besoin d'ambition, pas d'austérité » (Pierre Laurent - Itw du Parisien)

Le patron du PCF sera candidat aux régionales à la tête d'une liste de gauche ouverte à ceux ne se reconnaissant pas dans la politique gouvernementale

Pourquoi avoir changé d’avis et décidé d’être tête de liste aux régionales en Ile-de-France ?

Les communistes m’ont désigné comme leur chef de file car nous estimons possible de construire un projet "l'Ile de France en commun" à l’image de ce qui s’est fait à Barcelone, avec une liste faisant converger des forces politiques et citoyennes. Il s’agit de réunir toutes les forces disponibles pour une politique ambitieuse de gauche refusant la logique d’austérité. Il y a en matière de logements, de rénovation thermique, de transports, d’éducation, de culture beaucoup de choses à bâtir. On fera la même chose dans les 13 régions.

C’est une liste du Parti communiste ou du Front de gauche ?

Bien plus que cela. Nous proposons cette démarche à l’ensemble du Front de gauche et à toutes les forces disponibles. Nous souhaitons d’ailleurs que la liste soit portée par un duo paritaire avec Clémentine Autain. Cela aurait beaucoup de sens. Nous proposons une grande assemblée régionale le 6 juillet ouverte à tous ceux qui veulent construire cette force.

Le parc paysager Georges Valbon, une richesse inestimable... Non à l'apartheid de M. Valls !

PRESERVONS NOTRE PARC !

Ce parc a été initié par l’ex-département de la Seine, puis celui de la Seine-Saint-Denis présidé par le communiste Georges VALBON dans les années 60. Ainsi 2 visages du parc ont été créés : l’un traditionnel, l’autre où le relief a été modelé par l’homme et par l’apport de 12 millions de mètres-cube de remblais. Ce parc de 400 ha est clos et interdit aux véhicules.

Ces 400 hectares ainsi libérés et préservés puis aménagés, ouverts au public, aux portes des cités et des villes voisines, proches de Paris constituent un vaste poumon vert dans une banlieue à l’époque fortement industrialisée et déjà stigmatisée. C’est le troisième parc paysager et boisé aux portes de la capitale.

Ce parc est la réponse à un défit noble pour les habitants du 93.
A l’époque, le Conseil Général prévoyait de doter le département de 10 % de son territoire en espaces verts. Ainsi de grands aménagements virent le jour : parc de Bagnolet, parc de Villetaneuse, la Poudrerie de Sevran, la forêt de Bondy, 400 hectares de foncier dont le sous-sol était occupé par d’anciennes carrières de gypse devaient être aménagés en espaces verts.

Le parc de La Courneuve s’est réalisé sur d’anciens terrains maraîchers, terrains de grandes cultures et sur l’emplacement d’un important bidonville La Campa.

Ce parc est très attractif, très apprécié et très fréquenté. C’est une réalisation inestimable, tant pour la population que pour la biodiversité qui s’y développe, il est classé « Natura 2000 ».

Les élus communistes n’étaient-ils pas les vrais précurseurs de l’écologie en milieu urbain ?

Voeux du PCF - Hommage à Charlie Hebdo

A la Une en Seine-Saint-Denis

Flux rss

 

Parlons solutions - Pierre Laurent à la rencontre des français

Pépites vidéos

  • #LoiTravailNonMerci ! 1,3 million dans la rue le 14 juin 2016

Discours de Pierre Laurent à Martigues

Dans les médias

  • Retrait de la loi Travail : il faut amplifier le mouvement - P. Laurent invité de BFM-TV

  • Marie-George Buffet invitée du 12/13 de France 3

  • Loi Travail - Pierre Laurent invité de I TÉLÉ - 14 mars 2016

  • Projet de loi El Khomri - Le gouvernement doit retirer son texte (P. Laurent sur RFI)